Mélancolie


Voilà:Ce que ce matin je nommais "aujourd’hui" est fini :"Demain" est là,il est devenu cet "aujourd’hui" qui tout à l’heure "hier" sera…….Nul ne sait quand ce cercle des jours finira…….
 Comme tout es relatif!!!!
 

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure;

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà
Pareil à la
Feuille morte.

Paul Verlaine (1844-1896)

 

Une aube affaiblie

Verse par les champs

La mélancolie

Des soleils couchants.

 

La mélancolie

Berce de doux chants

Mon cœur qui s’oublie

Aux soleils couchants.

 

Et d’étranges rêves

Comme des soleils

Couchants, sur les grèves,

Fantômes vermeils,

 

Défilent sans trêves,

Défilent, pareils

A de grands soleils

Couchants sur les grèves.

Paul Verlaine,
Poèmes Saturniens