95 fois sur 100?


AvertissementFluctuat/Arts, culture, société, poil à gratter :Après avoir lu ce billet,quelqu’un s’est "offusqué"(une femme).Hors ,je ne voulais absolument pas être choquant:Après avoir entendu la chanson de Brassens,j’ai cherché des "trucs" sur ce sujet;mais sans méchanceté aucune,ni pensée "malsaine"…Celles qui me connaissent savent que ce n’est pas mon genre…..Sans compter que ,comme je le disais à cette personne,si on lit le texte de la chanson,on voit que le texte de Brassens se moque bien plus de l’homme que de la femme……
 Si vous qui passez le voulez bien;j’aimerais avoir votre avis sur le fait que j’ai mis ce billet…….(qui n’est pas entièrement de moi  d’ailleurs)
Fluctuat/Arts, culture, société, poil à gratter

 

Comment savoir si elle simule

Posté par Mon Missionnaire le 04.06.08 à 16:36 | tags : femme, orgasme, sexo
"95 fois sur 100, la femme s’emmerde en baisant" : si Brassens grossissait les chiffres, il ne devait pas être très loin de la vérité. Elles simulent, c’est bien connu, parce que ça peut aider. D’une, ça permet d’y croire un peu plus soi-même, genre je m’auto-persuade que je prends un plaisir de fou, et puis ça peut aider Monsieur à se sentir valorisé et à y mettre un peu plus du sien. Simuler peut permettre donc d’atteindre l’orgasme, le vrai. Mais en fait, il y a quelques fois où l’acte est plutôt bien agréable, mais on a quand même une petite envie de l’écourter. Une petite simulation et hop, au dodo. Mais messieurs, gare ! Car le corps de votre conjointe en dit beaucoup plus qu’elle ne le pense. Voici donc de quoi la griller et vous permettre de lui poser la question : "chérie, tu simules ?"

1. Le clitoris
Juste avant l’orgasme, s’il y a de la lumière, vous pourrez vérifier : le clitoris de votre partenaire se retire délicatement et reprend sa petite place bien tranquille, sous son chapeau. S’il n’y a pas de lumière, adoptez une position qui vous permet de frotter son clitoris en même temps que vous la pénétrez. Si le clitoris disparaît sous vos doigts, vous êtes sur le bon chemin. Si vous la voyez crier alors que le clitoris est bien en dehors, vous vous êtes trompé, fallait prendre à gauche. Et généralement, juste après l’orgasme, son clitoris est très très sensible. Si vous le touchez et qu’elle ne tremble pas sous vos petits doigts, c’est qu’elle a simulé.

2. Le coeur et la respiration
Tout le rythme du corps a tendance à s’accélérer pendant l’acte, mais au moment de l’orgasme, ça fait un bond. D’un coup, elle se met à respirer très fort et son coeur bat la chamade. Encore deux petits indices, donc, même si un peu difficiles à percevoir. En tout cas, vous savez que si elle grogne, s’accroche à vous, vous sort des "oui, prends-moi" etc… alors que son coeur bat tranquille pépère, elle simule.

3. Le visage
Là, va falloir devenir Sherlock Holmes. Parce que, après l’orgasme, ses pupilles se dilatent, sa bouche devient plus rouge ainsi que ses joues. Elle peut avoir une expression faciale très bizarre au moment du paroxysme, comme si elle venait d’apprendre que belle-maman venait vivre à la maison pendant un mois, voire plus, et partait avec elle en vacances. Petit bonus : le monologue très bizarre qu’elle peut débuter. En fait, plus elle est bizarre pendant l’orgasme, plus c’est bon signe.

4. Le vagin
Pendant le court instant suprême, les parois vaginales ont tendance à se contracter. Pas toujours, mais bon : si vous sentez que votre zigouigoui est comprimé plusieurs fois par des sortes de spasmes, c’est cool. Si elle les provoque elle-même, ce qui est un peu plus difficile, c’est qu’elle veut VRAIMENT vous faire croire que vous êtes un bon amant.

5. Autres signes
Je pourrais vous parler des petites tensions qui parcourent ses jambes et ses orteils, ses tremblements, tout ça tout ça. Mais faites juste un truc : regardez ce qu’elle fait après l’amour. Elle a grand besoin de se reposer, elle est exténuée, suante et vous gratifie d’un large sourire en vous disant que vous êtes le meilleur ? 100% Success. Elle veut regarder la télé, elle veut se prendre un truc sucré dans le frigo ou alors elle vous demande pourquoi vous n’avez pas fait la vaisselle depuis trois mois, c’est qu’il y a un souci.

6. Honnêteté, j’écris ton nom
C’est sans doute le plus simple. Demandez-lui ce qu’elle ressent quand elle a un orgasme. Si c’est mystique, c’est crédible. Sinon, demandez-lui honnêtement si elle prend son pied ou pas. Il n’y a pas de honte, également, à lui demander comment elle pense pouvoir le prendre. On sait jamais, ça peut aider.

(Premier billet d’une petite série sur l’orgasme, parce que j’en ai envie. NB : il n’y a pas que ça dans la vie, y a les préliminaires aussi !)

Le pouvoir du peuple….


"Pour remédier à cela, un seul moyen. Se grouper dans la rue et démontrer à ces immondices de la Chambre des députés que le peuple ne consent plus à se laisser subjuguer sans résistance. Manifester. C’est tellement facile. Le peuple est le plus fort. Les forces armées et la police ne pourraient rien contre lui . Être dominés par des hommes serait une chose insupportable. Pouvons-nous persister à nous laisser dominer par des impuretés, des matières excrémentielles !"
(Georges Brassens)