Ouf!!!!!


Ouf! Apparemment,j’ai à nouveau correstement accès à internet et à mon blog (peut-êtrer est ce moi qui ai fait des bêtises????),En tous cas,je vais pouvoir recommencer à visiter d’autres espaces et à mettre ici mes "élucubrations"! Et ça pour moi ,c’est vital!
Alle,je file retrouver moumoun qui a "chauffé" le lit!

Encore,j’adore ce texte de Brel!


Jacques Brel
L’AIR DE LA BÊTISE
1957

Extrait du célèbre opéra "La vie quotidienne"
Voici les faneuses entrer tous. L’air de la Bêtise!

Mère des gens sans inquiétude
Mère de ceux que l’on dit forts
Mère des saintes habitudes
Princesse des gens sans remords
Salut à toi Dame Bêtise
Toi dont le règne est méconnu
Salut à toi Dame Bêtise
Mais dis-le moi comment fais-tu?

Pour avoir tant d’amants
Et tant de fiancés
Tant de représentants
Et tant de prisonniers
Pour tisser de tes mains
Tant de malentendus
Et faire croire aux crétins
Que nous sommes vaincus
Pour fleurir notre vie
De basses révérences
De mesquines envies
De noble intolérance
De mesquines envies
De noble intolérance
De mesquines envies
De noble intolérance

Mère de nos femmes fatales
Mère des mariages de raison
Mère des filles à succursales
Princesse pâle du vison
Salut à toi Dame Bêtise
Toi dont le règne est méconnu
Salut à toi Dame Bêtise
Mais dis-le moi comment fais-tu?

Pour que point l’on ne voie
Le sourire entendu
Qui fera de vous et moi
De très nobles cocus
Pour nous faire oublier
Que les putains les vraies
Sont celles qui font payer
Pas avant mais après
Pour qu’il puisse m’arriver
De croiser certains soirs
Ton regard familier
Au fond de mon miroir
Ton regard familier
Au fond de mon miroir
Ton regard familier
Au fond de mon miroir.

« la bourrée du célibataire »


Jacques Brel
LA BOURRÉE DU CÉLIBATAIRE
1957

La fille que j’aimera
Aura le coeur si sage
Qu’au creux de son rivage
Mon coeur s’arrêtera
La fille que j’aimera
Je lui veux la peau tendre
Pour qu’aux nuits de décembre
S’y réchauffent mes doigts
Et moi je l’aimerons
Et elle m’aimera
Et nos coeurs brûleront
Du même feu de joie
Entrerons en chantant
Dans les murs de la vie
En offrant nos vingt ans
Pour qu’elle nous soit jolie

Non ce n’est pas toi
La fille que j’aimerons
Non ce n’est pas toi
La fille que j’aimera

La fille que j’aimera
Aura sa maison basse
Blanche et simple à la fois
Comme un état de grâce
La fille que j’aimera
Aura des soirs de veille
Où elle me parlera
Des enfants qui sommeillent
Et moi je l’aimerons
Et elle m’aimera
Et nous nous offrirons
Tout l’amour que l’on a
Pavoiserons tous deux
Notre vie de soleil
Avant que d’être vieux
Avant que d’être vieille

Non ce n’est pas toi
La fille que j’aimerons
Non ce n’est pas toi
La fille que j’aimera

La fille que j’aimera
Vieillira sans tristesse
Entre son feu de bois
Et ma grande tendresse
La fille que j’aimera
Sera comme bon vin
Qui se bonifiera
Un peu chaque matin
Et moi je l’aimerons
Et elle m’aimera
Et ferons des chansons
De nos anciennes joies
Et quitterons la terre
Les yeux pleins l’un de l’autre
Pour fleurir tout l’enfer
Du bonheur qui est nôtre

Ah qu’elle vienne à moi
La fille que j’aimerons
Ah qu’elle vienne à moi
La fille que j’aimera.

 
Je ne connaissais pas cette chanson de Brel……….Et n’ai pas trouvé la vidéo alors,comme j’aime bien………