Bofffffffff! Vraiement fatigué moi


   

  
Un homme lit le journal et dit à son épouse:
 
– Savais-tu que les femmes utilisent 30,000 mots par jour et les hommes 15,000. La femme lui répond: 
 
– C’est facile à expliquer, il faut toujours répéter deux fois la même chose aux hommes. L’homme se retourne vers celle-ci et dit:- Quoi ?
 
<<=============================================== >> 

Un homme dit à son épouse:

– Comment le bon Dieu a-t-il pu te faire aussi belle et aussi stupide? 
Celle-ci répond: – Laisse-moi t’expliquer, Dieu m’a fait belle pour pouvoir t’attirer. Et il m’a faite stupide pour que je te trouve attirant.

<<=============================================== >> 

Un monsieur regarde son acte de mariage,
 
 silencieusement, de façon très attentive, depuis deux heures.
Son épouse, qui est assise près de lui anxieuse, lui demande
– Chéri, mon amour, que regardes-tu ainsi ?
– Je cherche s il y a une date d’expiration.
 
<<=============================================== >> 

Une femme se réveille pendant la nuit et constate que son mari n’est pas au lit.
Elle enfile son peignoir et descend voir où il  est. Elle le trouve dans la cuisine assis devant une tasse de café.
Il parait  bouleversé et fixe le mur.

Elle le voit essuyer une larme en avalant une  gorgée de café.

– Qu’est-ce qui ne va pas chéri ? Le mari lève les yeux de son café, il lui demande solennellement :
– Tu te souviens, il y a 20 ans, quand on s’était donné rdv, tu n’avais alors que 16 ans ?
– Oui je m’en souviens, répond-elle…
Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement…
– Te souviens-tu que ton père nous a surpris en train de faire l’amour à l’arrière de la voiture ?
– Oui, je m’en souviens, dit la femme en s’asseyant a ses côtés.
Le mari continue : – Te souviens-tu quand il a pointé son flingue sur ma tempe et qu’il a dit :
‘Ou tu épouses ma fille ou je t’envoie en tôle pour

 20 ans’ – Je m’en souviens aussi, répond-elle, doucement. Il essuie une autre larme et balbutie : – J’aurais été libéré aujourd’hui!

 

  <<=============================================== >>

Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps et son épouse était à son chevet jour et nuit

Un jour, l’homme se réveilla. Il fit signe à son épouse de s’approcher, et lui chuchota : – Durant tous ces malheurs tu étais à mes côtés – Lorsque j’ai été licencié, tu étais là pour moi, – Lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m’as soutenu, – Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée près de moi, – Et lorsque j’ai eu des problèmes de santé, tu étais toujours  et encore à mes côtés.
Tu  sais quoi? Les yeux de la femme s’emplirent de larmes d’émotion…
– Quoi donc, mon chéri ? ‘ Chuchota-t-elle. – Je crois que tu me portes la poisse, connasse.

 

 <<=============================================== >>


 

Un mari qui hait le chat de sa femme décide de l’emmener en voiture à 20km de là.

Il l’abandonne et retourne à la maison, à son arrivée le chat l’attend sur le pas de la porte.
Nerveux il reprend le chat et l’emmène à 40 km de à puis l’abandonne de nouveau, à son arrivée à la maison le chat l’attend sur le pas de la porte.
Furieux il reprend le chat et fait 10 km par la droite, puis 25 par la gauche, 30 km vers le Nord, et 25 km vers le Sud.
Il abandonne le chat et repart.
Au bout d’un moment il appelle sa femme avec le portable :
– Chérie, juste une question, le chat est-il là?
– Oui il vient d’arriver pourquoi ?
– Passe moi ce connard au téléphone, je suis perdu.

 

<<=============================================== >>

Suite à une crise cardiaque, un homme subit une chirurgie à coeur ouvert.

Il se réveille après l’opération et se trouve soigné par des soeurs dans un hôpital catholique.
Comme il retrouvait ses esprits, une soeur lui demanda comment il allait payer ses soins.
Elle lui demanda s’il avait une assurance maladie.
Il répondit d’une voix faible :
– … pas d’assurance maladie.
– Avez-vous de l’argent à la banque ?
Il répond :
– Pas d’argent à la banque.
Elle poursuit :
– Avez-vous un membre de votre famille qui peut vous aider ?
Il dit :
– Je n’ai qu’une soeur, vieille-fille qui est religieuse dans un couvent.
La soeur se fâche et lui dit :
– Les religieuses ne sont pas vieilles-filles, elles sont mariées à Dieu.
Et le patient rétorque alors :
– Envoyez donc la facture à mon beau-frère.