Reflexion philosophique (P.Coelho)


Extrait de "Le démon de mademoiselle Prym"  A méditer……….sur le bien et le mal.Si vous avez la patience de tout lire???
 
      L’étranger dans le livre de Coelho:
 
En montrant à ceux qui l’écoutent :" Ce tableau est la reproduction de "La dernière cène de Jésus avec ses disciples" peinte par L.de VINCI:Il existe une légende à propos de cette oeuvre:
 Quand Vinci à eu l’idée de peindre ce tableau,il s’est heurté à une grande diffculté:Il devait reprèsenter le Bien -à travers l’image de Jèsus-et le Mal-personnifié par Judas,le disciple qui décide de la trahir pendant le diner.
 
      De Vinci est parti à la recherche des modèles idéals.
 Un jour,il assistait à un concert choral et a vu dans l’un des chanteurs,l’image parfaite du Christ.Il l’a invité à poser et a fait de nombreuses études et esquisses.
       Trois ans passèrent.La Cène était presque finie,mais l’artiste n’avait toujours pas trouvé le modèle pour Judas.Le Cardinal qui lui avait commandé la fresque commença à le presser…
       Après plusieurs jours de recherche,il finit par trouver un jeune homme prématurément vieilli,en haillon,ivre mort dans un caniveau.Il le fit transporter directement à l’église car il n’avait plus le temps de faire des croquis.Unefois là,les assistants le mirent debout.Il était inconscient de ce qui lui arrivait et L.de Vinci put reproduire les empreintes de l’impièté,de l’égoïsme si fortement maquées sur ce visage.
       Quand il eut terminé,le clochard,une fois le vapeurs de l’alcool dissipées ,ouvrit les yeux et,frappé par l’eclat de la fresque,s’écria,d’une voix à la fois stupèfaite et attristée:
       "J’ai déjà vu ce tableau"!
       "Quand" ?demanda De Vinci très étonné
       "Il y a 3 ans ,avant de perdre tout ce que j’avais.A l’époque,je chantais dans une chorale et le peintre m’a demandé de poser pour le visage de Jésus"
 
  Autrement dit:Le bien et le mal ont le même visage.Tout dépend seulement du moment où ils croisent le chemin de chaque être humain.
 
      

4 réflexions sur “Reflexion philosophique (P.Coelho)

  1. Comme tu le sais j\’ai lu e livre…et je vois que tu t\’es arrêteé sur l\’un des passages qui m\’avait interpelé..
    Ta phrase tout en bas, me donne ton interprétation de ce que tupenses que ce passage exprime…
    j\’y avais vu moi, certainement, un peu trop naïvement, que selon l\’apparence on juge trop facilement les gens…là en l\’occurence, on voit un être mauvais car il est en guenille, sale et saoul…et un être bon, dans le visage fin et doux, dans une chorale, pouvait exprimer le bien…
    mais je pense que souvent c\’est un leurre…et peut etre bien plus souvent qu\’on ne le croie, un être avec un beau visage, peut cacher un coeur noir, et un être avec un visage triste et meurtri, peut cacher un coeur d\’or….je pense en fait que sur cette terre…qui me parait être en fait l\’enfer pour beaucoup; celui qui a un bel aspect, n\’est pas celui auquel on peut tout donner, il vaut mieux gratter sous la surface avant de penser que le paraitre et l\’être se confondent…je sais que je ne suis pas claire… rares sont les personnes qui tout autant aufond d\’eux, ils ont cette beauté et cette générosité que leur visage peut aussi avoir…
    maintenant il y a aussi, les douleurs la dureté de la vie, qui laissent des marques sur le visage des gens, et qui selon chacun les rendent plus humbles, ou bien aigris…
    comme quoi tu vois ce petit extrait pousse à bien des réflexions…il ouvre un débât je trouve;..malhjeureusement peu s\’y intéressent, c\’est dommage…
    maintenant ta réflexion est pertinente….car à chaque époque l\’homme est soumis à diverses épreuves ou bonheurs…celà fait partie des choses de la vie..et il est vrai qu\’il suffit qu\’on le rencontre lorsqu\’il est bien, on le prendra pour quelquu\’n de bon, ou bien si on le rencontre dans une periode grise de sa vie, on le prendra pour quelqu\’un de mauvais…
    ça me fait penser à un truc vu à la tv hiers soir…
    une petite vieille bourgeoise maquillée à outrance, qui disait de ces personnes qui sont sur le territoire Français, ces afghans…auxquels on a fait croire qu\’il y a vait de quoi bosser, manger et elever leur famille en france…elle disait cette c..ne…ils sont sales, …j\’aimerais bien voir, si un jour, elle virait ses pots de peintures, ses fringues de bourges..et vivait dans la rue, si elle saurait être plus propre qu\’eux…
    escuse moi si je me suis égarée….
    le mal et le bien en ce moment lol, mènent un combat acharné en moi…lol.. je plaisante …
    gros bisous…
    en tout cas, une chose que les gens devrait se dire parfois…ne pas s\’arreter à l\’apparence…et ils découvriraient bien plus de trésors cachés…ce n\’est pas parce que ça brille en surface que ça brille à l\’intérieur, et vice versa.
    calins tendresse
    am-
     

    J'aime

  2. je pense que c\’est encore pire que cela , car le passage traite bien entendu du manque de discernement , ce qui est un fait puisque la meme personne n\’est pas reconnue malgres son changement , d\’autre part cet article traite également de ce que le bien et le mal peuvent etre confondus . un bien n\’est pas toujours bon , un mal n\’est pas forcément un acte répréhensible , il faut dépasser les images préformées dans nos esprits et inculquées a tort des le plus jeune age … le mal , le bien , c\’est comme le temps , c\’est l\’humain qui l\’a créé et déterminé en fonction de son pietre intellect de nouveau né .
    lorsque l\’on regarde les choses dans leur ensemble en s\’arrétant sur les détails on a tot fait de comprendre qu\’une méthode est valable ou invalide en fonction du résultat escompté et surtout des moyens mis a disposition , je veu en venir au fait qu\’il n\’y a pas de valeur bonne ou mauvaise entiere , il n\’y a apres tout que des interprétations d\’un acte , parole ou pensée .l\’interprétation dépend essentiellement de notre acquis et de notre culture , pour mieu discerner sous le voile le but final d\’une chose il suffit de s\’ouvrir au possibilités que cette chose génere . il n\’appartient a personne de déterminer a l\’avance si un acte est bon ou mauvais , si c\’est du bien ou si c\’est du mal , meme si ceu ci ont souvent la meme apparence …

    J'aime

  3. Je lis le com à ton ami Ced…et je me dis, que c\’est vite dit lol…il y a tout de même certaines bases, certaines valeurs dans le bien ou le mal…
    par exemple un adulte violant un enfant, une femme ou un homme d\’ailleurs, ou leur tapant dessus violemment… et j\’en resterai là…mais il y a tout de même certaines notions de bien et de mal…
    bisous du coeur à toi.
    Am-
     

    J'aime

Les commentaires sont fermés.