LE TABLIER DE GRAND-MERE »


 

 

L’HISTOIRE DU TABLIER DE GRAND-MERE Celui de la mienne,c’etait tout à fait ça!

 

Te souviens-tu du tablier de ta grand-mère ?
Le principal usage du tablier de Grand-Mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela :
 
gtuy34py[1]
– Il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau .

-Il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants,et,à certaines occasions,
pour nettoyer les frimousses salies.

– Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs, les poussins à réanimer,
et parfois les oeufs fêlés qui finissaient dans le fourneau.
 
-Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d’abri à des enfants timides.
 
 gtuy34py[1]
 
– Et quand le temps était frais, Grand’ Mère s’en emmitouflait les bras ..
 
– Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet , agité au dessus du feu de bois.
 
-C’est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine.

– Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes ; après que les petits pois
aient été récoltés, venait le tour des choux.
 
gtuy34py[1]
 
– En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l’arbre.
 
– Quand des visiteurs arrivaient de façon impromptue,
c’était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.

-A l’heure de servir le repas, Grand’ Mère allait sur le perron agiter son tablier,

et les hommes aux champs savaient aussitôt qu’ils devaient passer à table .
 
– Grand’ Mère l’utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes à peine sortie du four,
sur le rebord de la fenêtre pour qu’elle refroidisse ;
de nos jours, sa petite fille la pose là pour la décongeler.
 
Il faudra de bien longues années avant que quelqu’un invente quelque objet
qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses.

En souvenir de nos grands-mères, envoyez cette histoire à ceux qui savent, et à ceux qui pourront apprécier :

gtuy34py[1]

5 réflexions sur “LE TABLIER DE GRAND-MERE »

  1. Comme tu le sais, j\’ai pas connu de telles grand mères, mais j\’imagine combien la tienne était bonne pour toi, (pour t\’en avoir entendu me parler souvent), elle savait être là pour toi quand ça fusait chez toi dans tous les sens. Je ne suis pas étonnée de voir que tu ais pensé encore plus fort à elle, hier soir…c\’est dans les moments perturbants, que l\’on se raccroche à ce que l\’on a de plus cher au fond de soi, et ta grand-mère, sera toujours là au fond de ton coeur….son Amour continue à te soutenir encore aujourd\’hui…
    je t\’embrasse très très fort et je suis près de toi en pensées.
    Prends soin e toi, reposes toi….essaie de ne pas t\’inquiétr, j\’essaie d\’en faire autant.
    de mon coeur à ton coeur…..
    Am-

    J'aime

  2. moi je me souviens , la mienne appelait cela son sarreau , elle rangeait dans la grande poche de devant son mouchoir mais aussi sa boite de petits bonbons reglisses qu\’elle appelait des pectoides, ce qui etait la marque ou alors une boite de pullmoll, qu\’elle mettait aussi dans cette grande poche de son  sarreau, moi les souvenirs , je me les suis remémoré lors des cousinades qui ont eu lieu , il n\’y a pas si longtemps, et puis avec les recherches généalogiques que j\’ai fait , je suis retournée dans la maison des corbeillères ou on allait passé le dimanche ! les racines de notre passé , bien présentes nous ont permis de nous construire et de devenir ce qu\’on est aujourd\’hui ,! alors merci grand mère et merci maman , salut a toi thalie  

    J'aime

  3. Quel joli hommage, tout plein de tendresse, qu\’elle devait être aimante et rassurante cette grand-mère, son tablier, un refuge contre le monde entier, ;0))) on sent même toute la chaleur de son coeur et aussi celle de la bonne odeur de ses gâteaux, comme j\’aurai aimé connaître cela, je n\’ai pas eu le bonheur d\’avoir une mamie.

    J'aime

  4.  bel hommage pr les g méres . ma mére portait toujours un tablier de devant dés le matin!!
     elle mettait les pinces à linge ds les poches pour étendre le linge , ses mouchoirs…
     son tablier servait de protection afin de ne pas se salir …nous habitions la campagne !!!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.