Pffffffffffff!!!!!!


Benoît XVI a prôné la fermeté de l’Eglise face aux défis du monde contemporain, dimanche à Lourdes, en réaffirmant l’"indissolubilité" du mariage, en défendant la libéralisation de l’ancienne messe en latin et en appelant à nouveau à une laïcité ouverte.

"L’Eglise, qui ne peut s’opposer à la volonté du Christ, maintient fermement le principe de l’indissolubilité du mariage", a déclaré le pape, s’adressant à 170 évêques et cardinaux dans une salle des Sanctuaires, à propos des catholiques divorcés et remariés, qui, selon le droit canon, sont interdits de communion pendant la messe.

Benoît XVI a cependant estimé que l’Eglise devait entourer "de la plus grande affection ceux et celles qui ne parviennent pas à respecter" ce principe, admettant qu’il s’agissait d’une "question particulièrement douloureuse".

Le pape a souligné qu’on "ne pouvait donc admettre les initiatives qui visent à bénir des unions illégitimes", alors que dans un certain nombre de paroisses de France, des prêtres proposent des bénédictions pour les divorcés remariés et acceptent de leur donner la communion.

Dans son intervention aux accents de mise au point, et qui a été assez tièdement applaudie, le pape a également évoqué une question particulièrement sensible en France, celle de la libéralisation de la messe en latin.

différence


"Aimer sa diffèrence;c’est refuser l’indiffèrence"
                                                                            ???
Dans notre socièté,être diffèrent,c’est avant tout ne pas être indiffèrent……

Catho…rétro….


Le pape en France,à Lourdes:Catho….rétro….mais pas trop:Quand on voit ce déploiement de faste,de fric ,cette fameuse "papomobile",on se demande,
ou plutot,Je me demande comment on peut encrore être croyant….Ce vieillard,résident au Vatican dont on connait les richesse qui se permet de don-
-ner des leçons de morale………Comment peut on encore être croyant???Des êtres humains meurent de faim,n’ont pas d’abri et lui vient se baffrer à l’Elysée,prêcher pour que la messe soit dite en latin et bénit l’assemblée en disant que le "remariage des divorcés" est un péché!!!!!Et j’en oublie!
    Je n’ai rien contre les croyants,chacun est libre,mais cet étalage de faste venant "du descendant  de Jésus" me dégoute absolument!
Le débat est ouvert,j’attends vos arguments si vous le voulez,vous (de moins en moins nombreux) qui me lirez.
 
    Là dessus,je vais me coucher car demain,je vais à Monluçon pour un examen et voir comment ma maladie (cadeau de ce dieu reprèsenté par ce pape Fâché) a évolué…….