Dèbut d’article sur mon village de naissance

Site de Signy-le-Petit (avec photos ,que je ne parviens pas à mettre)=http://www.signy-le-petit.com/

En 1214, le Baron Nicolas de Rumigny fonda le village de Signy

dans une région forestière, n’abritant jusque-là qu’une population dispersée (Hameau de Gland, 1132).("le gland"=Une rivière et un étang au milieu de la forêt)

Village frontalier, Signy, qui devint plus tard "Signy Le Petit", fut souvent ravagé par les guerres : brûlé en 1340, dévasté en 1521, brûlé et son église détruite en 1636.

Au 16ème siècle, la seigneurie de Signy appartenait à la famille de Stavelle qui s’efforça de développer l’industrie : hauts fourneaux, forges, fours à verre, moulins. L’usine SAHFFF a ainsi pour origine un haut fourneau créé vers 1550.

L’Eglise, typiquement fortifiée, fut reconstruite de 1680 à 1686, et beaucoup de maisons datent du début du 18ème siècle.
Le domaine seigneurial, resté intact au cours de la Révolution, passa aux mains de la famille Barrachin au début du 19ème siècle.

Vers 1840, Signy est un bourg de 2300 habitants, près de 1000 dispersés dans les hameaux à caractère agricole, petit centre commercial et artisanal (Brasseries, moulins, poteries, briqueteries,( etc…).("la briqueterie" =un lieu dit près de "la gruerie" autre lieu dit où est née ma mère)
Mais les transformations industrielles du siècle amènent l’exode rural : Les hameaux se dépeuplent peu à peu, les activités artisanales s’éteignent les unes après les autres. Dans le même temps, l’implantation de 3 fonderies de 2ème fusion (plus de 400 ouvriers en 1900) accentue le caractère industriel du bourg et favorise le développement d’une population strictement ouvrière.

Retour en haut de la page

Pendant de nombreuses années, la municipalité lutte contre l’interdit militaire qui empêche l’établissement de routes permanentes à la frontière. Le réseau routier actuel s’établit progressivement entre 1850 et 1890.(frontière avec la Belgique=à "La Gruerie)

Les travaux de modernisation sont réalisés dans le bourg, en particulier le dégagement de l’église sur la place et l’alignement des rues.

Les deux grandes guerres sont marquées par une longue occupation allemande mais n’apportent pas de destructions importantes.

Clin d'oeilMes parents!Avec les fils de ma soeurs. photo_signy_an2008_015

Après 1945, Signy se trouve confronté aux problèmes connus par de nombreuses municipalités rurales et ardennaises en particulier : Dépeuplement des hameaux dû aux transformations agricoles, arrêt des fonderies qui provoque le départ des jeunes et qui entraine un vieillissement de la population.

La SAHFFF, au prix d’une transformation audacieuse mais difficile permet, par la création de la marque "OLFA" , de conserver un pôle d’activités industrielles dans le bourg.

 

Depuis, deux nouvelles implantations industrielles, et, surtout une volonté affirmée de favoriser le Tourisme par la mise en valeur des atouts naturels de Signy, laissent augurer un développement favorable …

5 réflexions sur “Dèbut d’article sur mon village de naissance

  1. C\’est plus fort que nous on repense toujours à notre enfance , au pays où on a grandi mais c\’est un baume au coeur pour le plupart d\’entre nous – bisous

    J'aime

  2. oui tu fais bien de reprendre tes repères, lol…le jour J arrive, lol mdrrrr…je t\’imagines, un rien tendu, là…hein?? aller tu verras ce sera bien, et ça te fera du bien…tes parents seront contents de te voir, et ton fils dans son audi (tiens lui aussi) va être tout fier de faire le voyage avec son papa chéri, pour lui tout seul, pour une fois….comme au bon vieux temps….
    je repasserai quand j\’aurai une minute pour lire plus en détail ces infos sur Signy….je vois que tu deviens très doué, lol..d\’avoir réussi à coller la photo de tes parents… comme ils ont l\’air biens…sur cette phto…comme quoi, les apparences sont trompeuses parfois….hein..
    bisouxx
    am-
     

    J'aime

  3. Merci pour  la petite histoire de ton village et aussi de nous faire découvrir les tiens…..bien que je sache que ce n\’a pas été l\’idéal auprès d\’eux…..
    Je t\’embrasse

    J'aime

  4. Et oui Océane,c\’est plus fort que nous,en plus ,comme dit "à fleur de peau",je suis un peu tendu:je vais passer quelques jours chez mes parents,et penser au village ,aux bons moments passés dans la forêt,à faire des bêtises (maraudes etc…)avec les frangins et amis,sans compter que je pars avec Manu!!!Celà m\’aide à ne pas penser à ma "vie de famille" de l\’époque
    (bien vu Nanou)
    Bisoux à vous

    J'aime

  5. je t\’imagines auprès d\’eux, en ce moment…de tes parents, ils en ont de la chance de t\’avoir près d\’eux…..
    je t\’embrasse très très fort, tu me manques…..j\’espère que tout va bien..
    calins tendresses
    am-
    m.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.