Signy (suite)


pierre à la vierge (Signy)"Pierre à la vierge"
 
eglise SignyEglise

 

 

Dommage que toutes les photos n’apparaissent pas (il faut aller sur : http://www.signy-le-petit.com  pour les voir! (en klikant directement d’ici sur l’adresse on y arrive) Clin d'oeil

L’Eglise de Signy fut construite au XVII ème siècle, après l’incendie de l’édifice précédent, brûlé en 1636 par les espagnols.

La construction demanda 6 années de travail, entre 1680 et 1686, comme le montrent les dates situées, pour l’une dans la façade de la Tour (1680), et l’autre à l’extérieur, au dessus d’un machicoulis (1686).

 

Elle a la forme d’une croix latine de 36 mètres de long, 10 mètres 66 de largeur dans la nef et 12 mètres de hauteur sous les voûtes. La flêche du clocher s’élève à 30 mètres au dessus du sol.

 

Les murs, épais de 3 mètres à la base de la Tour, sont en schiste quartzeux. Par la tour-porche, flanquée de deux échaugettes de guets à poivrières, on pénètre dans la nef voûtée de briques sur croisées d’ogives de pierres jaunes.

Le bâtiment est à la fois une église et une maison forte, bâtie en un temps ou subsistait encore les souvenirs d’invasion… Elle figure en bonne place dans le circuit des églises Fortifiées de Tierache.

 

C’est un important rocher de quartzite en forme de table situé dans la vallée du Gland à proximité de l’ancien chemin de Signy à Brognon.

La cavité creusée à la surface et les sorties de marches à l’arrière, laissent supposer un aménagement humain. Cette cavité présente par ailleurs la particularité d’être emplie d’eau, même en période de sécheresse la plus intense. Certains y voient sans preuves, un autel druidique. D’autres prêtent à l’eau qui stagne des vertus anti-eczémateuzes…

 

La légende prétend qu’au cours d’une procession, une statue de la vierge transportée de Gland à Brognon, fut déposée sur la pierre et qu’ensuite il ne fut plus possible de la soulever. Par la suite, le lieu est devenu l’objet d’un culte populaire (voeux, offrandes) et a reçu le nom de "Pierre de la Vierge".

 

Le Hameau de Gland est le plus ancien établissement humain historiquement connu.
En 1132, le Baron de Rumigny fit une donation aux moines pour y assurer un service religieux régulier dans une chapelle qui y était construite. Plus tard, le service revint à l’Abbaye de Bucilly.
Au 18 ème siècle, la chapelle étant ruinée, le service fut transféré au chateau de Signy.

 

C’est l’un des plus vieux chemins de Signy.

Connu sous le nom de "Chemin d’Antheny à Gland", il existait déjà en 1214 puisqu’il est précisé comme limite du territoire du village dans la charte.

Dèbut d’article sur mon village de naissance


Site de Signy-le-Petit (avec photos ,que je ne parviens pas à mettre)=http://www.signy-le-petit.com/

En 1214, le Baron Nicolas de Rumigny fonda le village de Signy

dans une région forestière, n’abritant jusque-là qu’une population dispersée (Hameau de Gland, 1132).("le gland"=Une rivière et un étang au milieu de la forêt)

Village frontalier, Signy, qui devint plus tard "Signy Le Petit", fut souvent ravagé par les guerres : brûlé en 1340, dévasté en 1521, brûlé et son église détruite en 1636.

Au 16ème siècle, la seigneurie de Signy appartenait à la famille de Stavelle qui s’efforça de développer l’industrie : hauts fourneaux, forges, fours à verre, moulins. L’usine SAHFFF a ainsi pour origine un haut fourneau créé vers 1550.

L’Eglise, typiquement fortifiée, fut reconstruite de 1680 à 1686, et beaucoup de maisons datent du début du 18ème siècle.
Le domaine seigneurial, resté intact au cours de la Révolution, passa aux mains de la famille Barrachin au début du 19ème siècle.

Vers 1840, Signy est un bourg de 2300 habitants, près de 1000 dispersés dans les hameaux à caractère agricole, petit centre commercial et artisanal (Brasseries, moulins, poteries, briqueteries,( etc…).("la briqueterie" =un lieu dit près de "la gruerie" autre lieu dit où est née ma mère)
Mais les transformations industrielles du siècle amènent l’exode rural : Les hameaux se dépeuplent peu à peu, les activités artisanales s’éteignent les unes après les autres. Dans le même temps, l’implantation de 3 fonderies de 2ème fusion (plus de 400 ouvriers en 1900) accentue le caractère industriel du bourg et favorise le développement d’une population strictement ouvrière.

Retour en haut de la page

Pendant de nombreuses années, la municipalité lutte contre l’interdit militaire qui empêche l’établissement de routes permanentes à la frontière. Le réseau routier actuel s’établit progressivement entre 1850 et 1890.(frontière avec la Belgique=à "La Gruerie)

Les travaux de modernisation sont réalisés dans le bourg, en particulier le dégagement de l’église sur la place et l’alignement des rues.

Les deux grandes guerres sont marquées par une longue occupation allemande mais n’apportent pas de destructions importantes.

Clin d'oeilMes parents!Avec les fils de ma soeurs. photo_signy_an2008_015

Après 1945, Signy se trouve confronté aux problèmes connus par de nombreuses municipalités rurales et ardennaises en particulier : Dépeuplement des hameaux dû aux transformations agricoles, arrêt des fonderies qui provoque le départ des jeunes et qui entraine un vieillissement de la population.

La SAHFFF, au prix d’une transformation audacieuse mais difficile permet, par la création de la marque "OLFA" , de conserver un pôle d’activités industrielles dans le bourg.

 

Depuis, deux nouvelles implantations industrielles, et, surtout une volonté affirmée de favoriser le Tourisme par la mise en valeur des atouts naturels de Signy, laissent augurer un développement favorable …

Remettre à demain……….


"Remettre à demain ce qu’on aurait pu faire le jour même" C’est ce que j’ai fait aujourd’hui:Jene suis pas allé voir mon mèdecin pour "La déclaration
du choix du médecin traitant",ne suis pas allé chez le coiffeur,n’ai fait aucune course pas de "mènage"………….Bref,rien fait du tout (tout juste mangé)
     Je n’ai même pas lu………..seulement trainé dans l’appart.,regardé vaguement la télé ……………Alors ;je verrais demain.Il faut dire que je suis enrhumé,un peu fièvreux.Ceci dit,je ne me plains pas,j’ai de la chance,suis libre de vivre comme je veux;et en voyant ce qui est arrivé à Marie(à fleur
de peau"),je me dis que j’ai de la chance,l’accident qui lui est arrivé aujourd’hui montre bien l’absurdité des lois de notre socièté,elle n’avait vraiment pas "besoin" de ça en ce moment……….J’espère que ça va s’arranger pour elle.
 
     En ce moment,je regarde une émission sur Spaggiari,très interessant de mieux connaitre ce personnage…Je vais voir de ce pas si il y a quelque
chose sur lui sur le net.Ensuite,je trainerais surement sur les blogs amis,essayant de me coucher avant le lever du soleil.