Même les « grands personnages »


Un nom, commun ou non, exploré dans un esprit de parti-pris…

Épilepsie n. f. (1503 ; lat. epilepsia, du gr. méd. epilêpsia "attaque")

Maladie nerveuse caractérisée par de brusques attaques convulsives avec perte de connaissance. Epilepsie essentielle (autrefois appelée le haut-mal, le mal sacré). "Était-ce la véritable épilepsie ou quelqu’une des formes nerveuses qui l’imitent ?" (Suarès). – Dictionnaire Le Robert

Photo : Buste de Julius Caesar, musée du Vatican

Un épileptique célèbre :
Jules César.

Il avait, dit-on, la taille haute, le teint blanc, les membres bien faits, le visage un peu trop plein, les yeux noirs et vifs, une santé robuste, quoique dans les derniers temps il fût sujet à des syncopes soudaines et même à des terreurs qui interrompaient son sommeil. Il eut aussi deux fois des attaques d’épilepsie en plein travail. Trop minutieux dans le soin de sa personne, il ne se bornait pas à se faire tondre et raser de près, mais allait jusqu’à se faire épiler, à ce que certains lui reprochèrent, et ne se consolait pas d’être chauve, ayant constaté plus d’une fois que cette disgrâce provoquait les plaisanteries de ses détracteurs. Aussi avait-il coutume de ramener en avant ses cheveux trop rares et, parmi tous les honneurs que lui décernèrent le sénat et le peuple, celui qu’il reçut et dont il profita le plus volontiers fut le droit de porter en toute occasion une couronne de laurier. On rapporte que sa mise, elle aussi, était remarquable : il portait, dit-on, un laticlave garni de franges descendant jusqu’aux mains, et c’était sur lui qu’il attachait toujours sa ceinture, d’ailleurs fort lâche ; de là ce mot que Sylla répétait aux grands : "Méfiez-vous de ce jeune homme mal ceinturé"…

Suétone, Vie des Douze Césars – XLV. (Folio, 1975)

(mince consolation,mais il est interessant de savoir que des hommes cèlèbres ètaitent atteints de la même forme d’epilepsie que moi (epilepsie "esentielle")

Une réflexion sur “Même les « grands personnages »

Les commentaires sont fermés.