25 dècembre (suite)


Mithra qui est, par le profil, le plus proche précurseur de Jésus. La religion de Mithra naît en Perse et se répand en Inde, puis en Asie Mineure et enfin dans l’Empire Romain. Le Larousse qui est, vous l’avez peut-être remarqué, très favorable au christianisme, n’utilisant, à propos des affirmations bibliques – même des miracles – ni conditionnel ni guillemets, ni même la restriction ‘’selon la bible’’, reconnaît cependant que « le culte de Mithra … présentait certaines similitudes avec le christianisme, dont il fut parfois le rival ». Ce que le Larousse se garde bien de mettre en évidence, c’est que lorsque le christianisme est né, le mithraïsme avait déjà quatorze siècles derrière lui.

Les deux religions furent en concurrence jusqu’au quatrième siècle et, selon le mot de Renan, la mithraïsme a bien failli l’emporter et devenir la religion officielle. Georges Las Vergnas traite ce point avec humour : « Entre Jésus et Mithra, écrit-il, la course fut décisive pendant trois cents ans. Puis Jésus doubla son rival et arriva seul au poteau. L’autre avait dérapé dans le tournant de l’Histoire ». Pour ses disciples, qui possédaient le récit très circonstancié de sa vie et de ses oeuvres, le dieu Mithra naquit en chair et en os, eut une enfance laborieuse, lutta contre le Mal, recruta des disciples avec qui il prit son dernier repas avant de mourir pour le salut de l’humanité. Il fut ensuite élevé triomphalement « à la droite du Père brillant », selon l’expression de Firmicus Maternus, d’où il reparaîtra sur son char céleste, dominant les nuées pour assurer le triomphe définitif du Bien. Mais plus personne ne l’attend, lui !

Le 25 décembre, ce n’est pas l’anniversaire de la naissance de Jésus que vous fêtez, mais celle de Mithra, la date de naissance de Jésus ayant été greffée sur celle du dieu persan bien tardivement, au IVème siècle. Les ressemblances entre le mithraïsme et le christianisme sont telles que les disciples de Mithra accusaient les chrétiens de plagiat, se prévalant de leur antériorité. Les pères de l’Eglise répondaient que Satan avait inspiré à l’avance cette parodie de la vraie religion.

(A mon avis, l’une des causes importantes de l’échec du mithraïsme face au christianisme fut l’exclusion des femmes chez les premiers. Grave erreur pour une religion ! )

L’existence du dieu Mithra comme être charnel n’a fait aucun doute pour des millions de mithraïstes pendant seize siècles. Il n’est plus qu’un mythe aujourd’hui.

On pourrait prolonger ces comparaisons avec d’autres dieux-sauveurs des cultes dits « à mystères », Adonis, Marduk, Serapis, Tammouz, Dyonisos. La passion de Tammouz, dieu babylonien, ressemble à celle de Jésus jusque dans le détail.

Voilà donc une raison de douter. Mais, me direz-vous, ces analogies ne constituent en aucune manière des preuves. Comparaison n’est pas raison !

C’est vrai ! Et ce n’est pas moi, qui reproche aux croyants leur peu d’exigence en matière de preuves, qui me contenterai de similitudes pour tirer des conclusions . Disons simplement que ces comparaisons sont troublantes et, si elles n’autorisent pas à nier, elles incitent à douter.

Publicités

Une réflexion au sujet de « 25 dècembre (suite) »

  1. Quand je te lis….je m\’aperçois, qu\’à chaque époque il y a des croyances, que de tout temps l\’homme s\’en est entourée, et qu\’il a toujours désiré être dirigé, commandé, ….à d\’autres époques d\’autres moeurs…peut-être qu\’en ces époques anciennes, celà remplacerait aujourd\’hui, les différents partis politiques…je sais la comparaison n\’est pas très bonne…mais …en extrapolant pas mal..j\’y arrive lol..mais bon, …chacun  a sa perception, je ne connais pas tous les dieux que tu cites, quelque uns…dajà entendu vaguement parler lol…mais ça prouve bien tout de même qu\’il y a eu u challenge lol…qui dure encore…en fait comme une campagne électorale…lol…je sais…j\’insiste, ben oui avec ma pauvre culture, jene peux voir d\’autres comparaisons plus adaptées…mais des hommes qui prennent d\’autres hommes pour des hommes capables de mener à bien une mission, et de laisser dériver la barque, une fois l\’homme prévu mis en place…
    ouhai bofff, peut-être que tu me suis, ^peut-être pas…ben l\’essentiel, c\’est que je me comprend…lol… de toute façon ce sujet faudrai en causer en dial…et c\’est une conversation sans fin qui se mettra en place…mais bon on a l\’habitude, n\’est-ce pas ?
    allez zou, je files voir si  par miracle, ma boss et mon boss me disaient "aallez rentrez- chez vous…dans notre bonté, nous vous offrons ce jour!!!
    bisous à toi
    et merci pour ces reflexions…
    am-
    m
     

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s