Actualité plus « rèjouissante »


Aujourd’hui,aux U.S.A;l’ètat du New Jersey a enfin aboli la peine de mort ;la dernier condamné qui attendait depuis des centaines de jours son exècution sur la chaise èlectrique,a vu sa peine commuée en prison à perpètuité.
Chacun est libre de ses opinions,bien sur,mais je ne comprends pas personnellement,que l’homme dècide de tuer l’autre homme pour quelque raison que ce soit.Bien sur,certains crimes sont odieux,mais l’incarcèration à perpètuité (avec même des "situations" diffèrentes selon le crime)est surement un "supplice" plus dificile à supporter que la mort rapide?
 
    En France,Lepen a été condamné ,lui a une lègère peine pour avoir emis des propos honteux:Apologie de la guerre,il a dèclaré que l’occupation Allemande en France n’avait pas aussi terrible qu’on le dit!!!!!!!!Lui mèriterait des peines bien plus importantes à mon avis!!!!!

Droits de l’homme ou profit


                                            Cet extrait d’un article publié par un grand quotidien français montre bien le personnage que Sarkozy a reçu à l’elysée ce jour et le "pourquoi" de cette rèception!(voir les elèments soulignés)

                                           Personnelement,je suis dègouté,plutot que d’intervenir pour aider le Darfour,la France prèfère "faire du fric" en vendant des armes et du matèriel nuclèaire à un dangereux dictateur! (En commentaire de ce billet;voir aussi la réaction de Mr B. Kouchner,devant cet "èvènement" en particulier au sujet de la libèration des infirmière Bulgares

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a été reçu mardi avec les honneurs à l’Assemblée nationale à Paris et, au deuxième jour d’une visite déjà controversée, a contredit le président Nicolas Sarkozy sur la question particulièrement sensible des droits de l’Homme.

Mouammar Kadhafi a affirmé ne pas avoir évoqué le sujet des droits de l’Homme, alors que le chef de l’Etat avait insisté la veille sur le fait qu’il avait demandé au dirigeant libyen de "progresser" sur ce dossier.

"Tout d’abord nous n’avons pas évoqué, moi et le président Sarkozy, ces sujets", a-t-il dit dans un entretien à la chaîne de télévision publique France 2. "Nous sommes des amis assez proches, nous coopérons", a-t-il ajouté.

M. Sarkozy a bien "parlé" des droits de l’Homme avec son hôte, lors d’un entretien lundi et du dîner officiel, a immédiatement répliqué Claude Guéant, secrétaire général de la présidence. "J’en ai été témoin", a-t-il dit.

Ces déclarations risquaient d’attiser la polémique sur la venue du dirigeant libyen en France , la première depuis 34 ans.

En fin de matinée, Kadhafi a été reçu avec les honneurs à l’Hôtel de Lassay, résidence officielle du président de l’Assemblée, où avait été déroulé le tapis rouge et où il a été salué par la garde républicaine, conformément au protocole prévu pour les chefs d’Etat.

L’opposition de gauche a boycotté la rencontre dans un lieu aussi symbolique, ainsi que certains élus de la majorité.

Le chef du parti socialiste, François Hollande, s’est demandé "ce que venait faire" le colonel Kadhafi à l’Assemblée nationale, et le député socialiste Pierre Moscovici a critiqué la venue d’un "dictateur" dans le "temple de la démocratie".

M. Kadhafi n’a toutefois pas pu s’adresser, comme il l’avait souhaité, aux élus réunis dans l’hémicycle, un honneur auquel avaient eu droit des chefs d’Etat comme l’Américain Bill Clinton ou l’Algérien Abdelaziz Bouteflika.

Il a été reçu par le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, avant de s’adresser à des parlementaires.

Prenant la communauté internationale à rebrousse-poil, le leader libyen a alors rejeté toute "internationalisation" du dossier du Darfour.

"Si nous laissons les habitants du Darfour se débrouiller eux-mêmes, la crise du Darfour se terminera d’elle-même", a-t-il affirmé, au moment où l’ONU s’apprête à déployer sa plus importante mission de paix dans cette province du Soudan, une stratégie qu’appuie Paris.

Il a aussi affirmé qu’il fallait "un seul Etat démocratique" israélo-palestinien, jugeant "pas faisable de séparer" les Israéliens et les Palestiniens.

A l’issue d’un dîner au palais de l’Elysée, une série de contrats ont été signés lundi soir, portant notamment sur la fourniture d’un ou plusieurs réacteurs nucléaires destinés au dessalement de l’eau de mer.

Tripoli a également confirmé l’achat de 21 Airbus, et, selon une source à la présidence française, envisage d’acheter 14 Rafale –l’avion de combat que Dassault Aviation n’a jamais réussi à exporter– ainsi que 35 hélicoptères et autres équipements militaires pour une valeur de 4,5 milliards d’euros.

M. Sarkozy a annoncé attendre des retombées commerciales de 10 milliards d’euros de la visite.

Automne…froid


                                   L’automne est là,se terminant avec ses magnifiques couleurs,mais le froid s’installe insidieusement à l’extèrieur,à l’intèrieur et amène la lèthargie du corps,du coeur et le manque d’inspiration.
  Cette journée fut pour moi comme ce paysage,cette saison,avec quelques couleurs,mais aussi une certaine lèthargie et un manque d’inspiration pour toute occupation………….Tous les ans ,cette pèriode a le même effet sur moi……….Je n’ai envie de rien,ni ecrire,ni lire et d’aucune autre occupation "ordinaire".En plus,cette journée a comporté des moment difficiles du point de vue "sentimental" qui ont apporté le froid dans mon coeur,heureusement,en soirée,l’amour est revenu avec sa chaleur!!!!