Ce n’est pas tout d’ètre mon père


 
       Ce n’est pas tout d’etre mon père
 
Du fait qu’un couple de fièffés
Minables a pris le café
Du pauvre,on nait et nous voilà
Contraint d’aimer ces gens là
Parcequ’un minus de "cinq à sept"
Chevauche une mazette
Qui reste froide,sortit du
Un qui n’aurait pas du
 
Ce n’est pas tout d’etre mon père
Il faut aussi me plaire.
Etre mon fils ,ce n’est pas tout,
Il faut me plaire itou
Trouver son père sympathique,
C’est pas automatique.
Avoir un fils qui nous agrée,
Cen’est pas assuré.
 
Quand on s’avise de venir
Sur terre,il faut se prèmunir
Contr la tentation facile
D’etre un rejeton d’imbècile.
Ne pas mettre au monde un "connard"
C’est mal commode et c’est un art
Que ne pratique pas souvent
La majorité des vivants
 
L’enfant naturel,l’orphelin
Est malheureux et je le plains,
Mais ,du moins,il n’est pas tenu
Au respect d’un père inconnu
Jésus,lui fut plus avisé,
Et plutot que de s’exposer
A prendre un crètin pour papa
Il aima mieux n’en avoir pas.
 
Ce n’est pasun compte personnel
Que je règle;mon paternel,
Brave vieux ,me plaisait beaucoup,
Etait tout à fait à mon gout.
Quand à moi qui malgré des tas
De galipettes de fada
N’ai point engendré de petit,
Je n’ai pas pu faire d’abruti.
 
Ce n’est pas tout d’etre mon père,
Il faut aussi me plaire.
Etre mon fils n’est pas tout
Il faut me plaire itou
Trouver son père sympatique
Ce n’est pas automatique.
Avoir un fils qui nous agrée
Ce n’est pas assuré.
 
                             G.Brassens (je crois) mais ne l’ai jamais entendu chanté?
 
Il m’a plu,car ma vie ressemble beaucoup à ce qui y est dit.